Vendre ses objets antiques chez un brocanteur ou un antiquaire ?

Vendre ses objets antiques chez un brocanteur ou un antiquaire ?

Vous possédez une collection de vieux objets dans votre grenier et souhaitez les revendre ? Il est possible de vous rendre chez un brocanteur, un antiquaire ou encore un ferrailleur. Ce sont tous des acheteurs d’objets antiques, mais qui n’acceptent d’acheter que certaines collections. Découvrez dans cet article comment gagner de l’argent en vendant vos objets d’antiquité.

La différence entre le brocanteur et l’antiquaire

Avant de faire appel à un brocanteur ou à un antiquaire, il est important de connaître en quoi consistent leurs activités.

L’antiquaire et le brocanteur sont tous deux des acheteurs et échangeurs d’objets de collection. Cependant, leur activité se différencie dans leur mode d’achat et d’acquisition. Un brocanteur peut acheter tout type d’objet ancien abîmé ou en bon état et le revendre dans les mêmes conditions. On comprend alors que le brocanteur ne garantie pas l’objet qu’il vend.

De son côté, l’antiquaire s’intéresse seulement à une catégorie d’objets et y apporte des améliorations afin de lui donner plus de valeur. Par ailleurs, il peut estimer l’objet et certifier son authenticité.

Les types d’objets vendus chez un brocanteur

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le brocanteur est flexible vis-à-vis des objets qu’il achète. Cependant, il les prend à très bas prix.

Ainsi, vous pouvez négocier les objets que vous considérez peu valeureux ou pas assez ancien avec un brocanteur. Vous pourrez par exemple lui vendre des vêtements de friperie, des appareils électroniques et électroménagers que vous n’utilisez plus ou défectueux ainsi que des vieux jouets.

Même s’ils ne vous rapportent pas beaucoup de profit, cela représente une bonne affaire puisque vous encaissez tout de même une certaine somme au lieu de les jeter ou les donner gratuitement. De plus, vous libérez de la place dans votre grenier.

Cependant, ne vous emballez pas trop, car vous risquez de sous estimer la valeur de votre objet et de le vendre à bas prix chez le brocanteur. Ainsi, il sera le seul à profiter de l’échange. Donc, si vous avez un doute sur la valeur d’un objet, il est toujours préférable de faire appel à un antiquaire pour qu’il puisse estimer sa véritable valeur.

…et chez un antiquaire ?

La catégorisation de vos objets est très importante dans le sens où elle permet de choisir quels types d’objet peuvent être vendus et de savoir où vos objets seront mieux valorisés.

Si vendre de vieux objets auprès d’un brocanteur semble facile, ce n’est pas le cas auprès d’un antiquaire. En effet, tous les antiquités dans votre grenier ne peuvent pas tous y être vendus. Les antiquaires sont plus sélectif en matière d’objets d’antiquité. Ils achètent et vendent principalement des biens anciens de plus de 300 ans ou des objets ayant appartenu à de grandes célébrités historiques ou modernes.

En général, les antiquités se rapprochant le plus aux biens (meubles, tableaux, instruments, argenterie, etc.) dont vous avez hérités peuvent être considérés par un antiquaire.

Petit astuce : nettoyez vos anciens argenteries pour leur donner plus de valeur.

Où trouver un brocanteur et un antiquaire ?

Repérer un brocanteur est très simple, puisqu’il se déplace beaucoup pour dénicher des objets. Vous pouvez le rencontrer aux marchés aux puces, dans des salles de vente ou parfois lors des vides-greniers. Il est souvent le premier à arriver sur les lieux et y est présent pendant les week-ends.

Il est également possible de le trouver sur les sites internet comme Label Emmaûs, Le Bon Coin, Rêve de Brocante…

Par contre, il est plus difficile de trouver un antiquaire. Ce chasseur d’objets antiques travaille le plus souvent dans un magasin ou parcours les musées et les ventes aux enchères.

Si vous n’avez pas encore trouvé d’antiquaire, nous vous suggérons l’entreprise DWB pour vendre vos objets anciens. Dignes de confiance, ses experts sauront donner à vos objets anciens les valeurs qui leur sont dues.

Post Comment