19 janvier 2021
fraîcheur

Que faut-il savoir sur la VMI ?

Une habitation a toujours besoin d’air frais pour préserver la santé de ses occupants. La pollution de l’air constitue la cause principale des maladies respiratoires. Pour aérer le logement, des inventions technologiques font leur apparition. Parmi celles-ci : la Ventilation Mécanique par Insufflation ou VMI. Elle fait partie d’un système de ventilation intérieure à la pointe de la technologie. Découvrez dans cet article les essentiels que vous devez connaître sur la VMI : fonctionnement, avantages, inconvénients, installation et prix.

Fonctionnement de la VMI

Comparée à la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), la VMI est encore peu connue du public. Elle est pourtant une alternative intéressante pour assainir l’air à l’intérieur de votre maison. CO2, COV et radon circulent dans votre foyer et constituent une menace pour votre santé.

L’installation d’un système de ventilation mécanique est nécessaire pour pallier au problème de pollution de l’air. D’ailleurs, cela entre dans le cadre des travaux de rénovation énergétique qu’il faut privilégier.

Le concept de base dans une VMI est de faire introduire de l’air nouveau dans l’habitation. Elle permet ainsi un renouvellement sans cesse de l’air intérieur.

Le mode de fonctionnement de la VMI est comme suit :

– elle filtre l’air extérieur, le réchauffe puis le déshumidifie ;
– l’air sain est ensuite insufflé. Il passe parfois par le toit ou les fenêtres avant son entrée par des grilles.
– l’air sain et l’air vicié entrent en collision. Le premier chasse le second vers les bouches d’aération situées dans les fenêtres des pièces humides : salle de bains, cuisine, toilettes.

Toutefois, si votre maison présente des fuites d’air, l’air humide aura tendance à vouloir traverser les parois à ces endroits. En effet, l’air froid ne peut plus acheminer les vapeurs d’eau. Il y a donc une risque de condensation à l’intérieur des parois où se localisent les fuites d’air. Les matériaux de construction s’exposent alors à une humidité constante qui peut les détériorer. Pour éviter ce genre de problème, il est vivement recommandé de procéder au préchauffage de l’air entrant. Diverses techniques peuvent être utilisées : la résistance électrique, le puits canadien, les panneaux solaires, etc.

Les avantages de la VMI

Comme évoqué plus haut, la VMI peut être associée à d’autres dispositifs géothermiques. L’utilisation du puits canadien ou de l’énergie solaire rime avec une maison écologique. Il en est de même de l’absence de gaines dans la VMI.

Dotée de filtres antipollen et antipoussières, la VMI permet d’éliminer de façon efficace les substances irritantes et allergènes présentes dans l’air. C’est un atout considérable pour les personnes sensibles aux allergies et les personnes vulnérables telles que les enfants, les bébés et les personnes âgées.

Les VMC traditionnelles ne produisent que de l’air froid, ce qui favorise l’augmentation des besoins en énergie et celle de la facture par conséquent. Avec la VMI, vous ne rencontrez pas ce type de problème, car vous obtenez directement de l’air chauffé. Cela vous épargne de devoir recourir à un système de chauffage supplémentaire. Vous pouvez bénéficier d’un confort thermique agréable.

La VMI n’émet pas de bruits dérangeants. Elle fonctionne silencieusement. L’air vicié est naturellement évacué par les bouches d’aération, vous n’entendrez aucun bruit d’aspiration.

Que ce soit dans une construction neuve ou en rénovation, la VMI est facile d’installation. Pas de conduits à mettre en place, il faut juste la placer dans une position centrale de la pièce. D’ailleurs, la VMI est un petit coffret de petites dimensions qui n’occupe alors que peu de place.

Les inconvénients de la VMI

La VMI présente toutefois quelques désavantages.

Même s’il faut peu de temps pour son installation, la VMI coûte chère. Son prix s’élève à 3 000 euros, la pose est incluse dans le tarif. De plus, la VMI n’est pas encore très répandue sur le marché. Vous pouvez quand même en trouver chez France Menuiserie située en Villepinte. Celle-ci vous propose plusieurs gammes de VMI comme la VMI Pulse’R ou encore la VMI Urban. Une garantie de cinq ans est offerte lors de l’achat.

Un autre inconvénient de la VMI : une limite de couverture. La capacité maximale de couverture d’une VMI est de 500 m². Il faudra alors installer plusieurs VMI pour une surface plus grande : maison dotée de plusieurs pièces, maison à étages, etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *