16 janvier 2021

Quel type de menuiseries choisir pour une maison en bord de mer ?

Posséder une résidence secondaire en bord de mer, c’est le rêve de tout le monde. Cela vous évite de dépenser de l’argent pour l’hébergement durant les vacances. De plus, vous aurez la possibilité de voir la plage et de vous y promener à n’importe quel moment de l’année, sans parler des bienfaits de la mer sur la santé et le moral. Cependant, une construction en bord de mer comprend aussi des contraintes. Il faut tenir compte de la force du vent, de l’agression du sel et de la forte chaleur. Le choix des matériaux à utiliser constitue de ce fait un point important dans la réalisation de ce projet. Alors quel type de menuiserie choisir pour une maison en bord de mer ?

Portes et fenêtres : sur quel matériau miser ?

Les menuiseries ne résistent pas toutes aux variations de température, et encore moins si elles sont construites en bord de mer. En effet, dans ce type d’environnement, l’humidité et le sel contenu dans l’air nuisent aux menuiseries. Le sel est particulièrement corrosif et dangereux pour les matériaux peu résistants.

Est-il possible d’utiliser le bois ?

Certaines essences de bois sont appréciées pour leur solidité et leur dureté. Le chêne, le douglas, le mélèze et le pin constituent des choix intéressants pour allier résistance et esthétisme. Cependant, même les bois les plus solides nécessitent un entretien régulier pour les protéger de l’humidité, du vent et du soleil. Ces matériaux sont en effet très sensibles à la corrosion. De ce fait, leur appliquer un produit de protection comme la lasure ne suffit pas pour optimiser leur longévité.

Qu’en est-il de l’acier ?

L’acier n’est pas un matériau très recommandé pour une installation en bord de mer. Bien qu’il soit très robuste, il ne résiste pas à la corrosion et à la rouille. Pour protéger vos menuiseries en acier, il est indispensable de les peindre avec de la peinture spéciale et de les galvaniser. Dans certains pays, comme le Canada, la métallisation est une technique très populaire. Ce traitement anti-corrosion consiste à projeter des fines particules de zinc à l’aide d’un pistolet à flamme. Le liquide projeté se solidifie instantanément et forme une couche protectrice sur l’acier. La métallisation est une solution efficace pour protéger l’acier de la corrosion.

Pourquoi ne pas miser sur le PVC ?

Le sel marin et les embruns sont très nocifs pour les menuiseries et la peinture. Ils peuvent accélérer la dégradation des cadres des portes et des fenêtres en favorisant l’apparition de la rouille. En effet, l’effet du sel issu de la mer peut s’étendre jusqu’à environ 50 km. Le PVC est un matériau imperméable. L’effet du sel n’agit que superficiellement en altérant la couleur ou l’aspect du matériau. Possédant une grande résistance à la corrosion et aux intempéries, le PVC est très plébiscité dans les zones côtières et les régions à fortes intempéries. De plus, il coûte moins cher que l’alu et le bois, et est disponible dans un large choix de coloris. Il peut également s’intégrer à n’importe quel style architectural et s’adapter à toutes les dimensions. Compte tenu des contraintes environnementales de la région, il serait néanmoins plus judicieux de miser sur un système d’ouverture qui puisse résister à la force du vent. L’Entreprise JF MENUISERIE est spécialisée dans la fabrication et l’installation de menuiseries à Montrevel-en-Bresse.

Et l’aluminium ?

L’aluminium est l’allié idéal des baies vitrées. C’est un matériau solide et résistant qui ne craint pas la rouille. L’aluminium est protégé par une couche externe imperméable qui ne s’oxyde pas facilement. De plus, il est disponible dans une large palette de couleurs et une grande variété de finitions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *