Piquets en bois : comment les rendre plus résistants à l’humidité ?

Piquets en bois : comment les rendre plus résistants à l’humidité ?

Lorsqu’un piquet en bois est enfoui au sol, il a tendance à pourrir à la base sous l’effet de l’humidité. La seule option est donc de le remplacer par un nouveau piquet. Heureusement, il existe certaines astuces pour rendre les piquets en bois plus résistants à l’humidité. Nous les partageons avec vous dans cet article.

Traitez le bois avec du goudron scandinave pour bois

Encore appelé goudron de Norvège, le goudron scandinave figure parmi les meilleures protections du bois contre l’humidité. Il s’agit d’un produit visqueux et liquide de couleur brun noir résultant de la carbonisation du pin. Cette solution est naturelle et sans impact environnemental. Le goudron scandinave est parfait pour les piquets immergés ou enterrés. Pour un traitement de vos piquets, vous pouvez solliciter un spécialiste.

Si vous décidez de le faire par vous-même, commencez par verser 500 ml du produit dans un sceau sec. Ensuite, plongez l’extrémité du piquet qui ira sous terre dans le sceau pendant environ 20 minutes. En maintenant l’extrémité dans le sceau, utilisez un pinceau pour appliquer une couche du produit sur la surface visible du piquet. Sortez ensuite, le piquet et laissez le sécher pendant environ 48 heures avant de l’enfouir au sol. Ce traitement permettra de le rendre imperméable et résistant aux intempéries.

Sélectionnez des essences résistantes à l’humidité

Traitées ou non, certaines essences de bois sont capables en extérieur de résister sur plusieurs dizaines d’années. Elles disposent d’une meilleure résistance à l’humidité.

Le pin jaune

Encore appelé Pin ponderosa, le pin jaune est un bois originaire des montagnes Rocheuses. Il est très réceptif aux traitements chimiques et industriels. Il se distingue également par sa forte résistance à l’humidité.

Le séquoia à feuilles d’if

De son nom scientifique Sequoia sempervirens, le séquoia est un conifère originaire de la côte pacifique des Etats-Unis. Cet arbre tient parmi les plus hauts au monde. Il résiste donc de nature à la moiteur. Le bois du séquoia est donc un excellent choix pour des piquets.

Le robinier faux acacia

De son nom scientifique Robinia pseudoacacia, le robinier est un arbre originaire des montagnes des Appalaches. Sa particularité réside dans sa grande résistance aux champignons retrouvés dans les zones marécageuses (humides). Il est donc un excellent choix pour des piquets à enfouir dans un sol supposément humide.

Utilisez du béton

Le béton est également une solution efficace pour rendre vos piquets plus résistants à l’humidité.

Creusez un trou

La première étape pour l’utilisation du béton est de creuser un trou. Assurez-vous que la profondeur du trou soit égale au quart de la hauteur du piquet. Cette dimension permettra au poteau d’être ferme dans le sol et de ne surtout pas basculer. Il est recommandé d’utiliser une tarière à poteaux pour obtenir un trou idéal.

Ajoutez du gravier au fond du trou

Remplissez le fond du trou avec environ 15 cm de gravier (entre 3 et 4 pelles de graviers). Ensuite, utilisez la pointe de la pelle pour aplatir les graviers de façon à supprimer tout espacement entre les pierres. Ces graviers éloigneront les eaux souterraines des piquets et éviteront ainsi leur pourriture.

Faites un petit mélange de ciment

Versez 4 pelles de ciment dans un vaste bocal. Ajoutez-y du gravier et environ 250 ml d’eau. Remuez le mélange au fur et à mesure que vous ajoutez l’eau. Ce mélange permettra d’obtenir une fixation très solide.

Insérez le piquet dans le trou

Assurez-vous que la borne traitée du piquet soit toujours dirigée vers le bas dans le trou. Assurez-vous également que le piquet soit bien placé au centre du trou. Cela permettra de le solidifier avec une quantité uniforme de ciment de part et d’autre.

Remplissez le trou

Ajoutez le mélange de part et d’autre du piquet jusqu’à ce qu’il remplit. Tassez le mélange en le tapotant avec la pointe de la pelle. Cela permettra d’éliminer toute bulle d’airs.

Pour l’utilisation de béton, il est recommandé d’opter pour du bois traité.

Post Comment