Quel revêtement de sol choisir pour ma future maison ?

Ça y est, vous allez enfin faire construire votre maison. Vous vous demandez sûrement quel est le meilleur revêtement pour votre sol. Contribuant aussi bien au confort des occupants qu’à l’esthétique de la maison, le revêtement de sol pourra être différent selon les pièces. Aujourd’hui, nombreuses sont les options qui s’offrent à vous. Cet article est fait pour vous aider à faire le meilleur choix.

Quels sont les éléments à prendre en compte ?

Vous avez à votre disposition de très nombreux types de revêtements, mais votre choix final doit se faire en tenant compte des éléments suivants :

    • La pièce

Vous devez choisir votre revêtement de sol en fonction de la pièce et de l’utilisation de celle-ci, car certains revêtements sont adaptés pour certaines pièces, mais pas pour d’autres. Par exemple, pour les pièces à vivre, les couloirs et les escaliers ont besoin d’un revêtement très résistant aux passages et facile à nettoyer. Dans une salle de bain, dans les toilettes ou encore dans la cuisine, il faut choisir obligatoirement un sol résistant à l’humidité.

    • Le confort

C’est un critère parfois négligé, mais il est pourtant essentiel. Vous devez réfléchir à plusieurs points : est-ce que le bruit des pas sur le sol est gênant ? Un sol froid est-il un signe d’inconfort pour vous ? Est-ce que l’un ou certains membres de votre famille ont des allergies ?

    • L’esthétique

Le revêtement de sol contribue grandement à la décoration et à l’embellissement de votre maison. L’esthétique de votre futur sol est donc importante. Il faut également qu’il y ait une homogénéité entre les sols des différentes pièces de votre maison. La solution la plus prisée est souvent de faire une différence de revêtement entre la partie jour et la partie nuit.

    • Votre budget

Il faut demander plusieurs devis auprès de plusieurs professionnels et prendre le temps de comparer les prix qu’ils proposent, mais également leurs prestations.

Les différents types de revêtements de sol

Le parquet :

À la fois chaleureux et authentique, le parquet se décline en 3 sortes : massif, contrecollé et stratifié.

– Composé d’une seule essence de bois, le parquet massif s’impose comme le plus solide et le plus noble des revêtements de sol. Concernant les finitions, il peut être huilé, ciré et vitrifié. Autre avantage indéniable : il est résistant au passage du temps et peut être poncé à plusieurs reprises.

– Le parquet contrecollé est composé de 3 couches de bois collées ensemble : une première couche d’usure en bois noble, une deuxième couche en bois tendre et une troisième en contreplaqué. Ses avantages : esthétique, grande souplesse d’installation, possibilité d’une finition vitrifiée, facilité d’entretien et très bon rapport qualité/prix.

– Le parquet stratifié est une imitation de bois composée de matériaux composites. Il en existe deux types : le bois orienté (résistant, mais cher) et l’aggloméré (moins cher, mais plus fragile). Ses atouts : moins sensible à l’usure du quotidien, très facile à installer et à nettoyer. Il est recommandé pour les pièces non humides et pour les sols chauffants.

Le carrelage

C’est un revêtement de sol intemporel et le plus prisé sur le marché. Résistant, esthétique et facile à entretenir, le carrelage convient à toutes les pièces de la maison : salle de bains, cuisine et salon. Son inconvénient : il n’est pas assez confortable en saison hivernale.

La moquette

Confortable, mais peu coûteuse, la moquette offre un confort thermique et acoustique incomparable, bien meilleure que les autres types de sol. Contrairement à ce que nous pensons, elle retient une grande partie de la poussière et l’empêche de polluer la pièce. L’utilisation quotidienne de l’aspirateur est toutefois recommandée pour maintenir l’air sain. Cependant, ce type de revêtement de sol présente une durée de vie moyenne et nécessite un entretien très régulier. D’ailleurs, il est moins hygiénique que les sols durs.

Laisser un commentaire