Quels travaux de rénovation entreprendre après un dégât des eaux ?

rénovation

Le dégât des eaux est le sinistre le plus fréquent qui se produit dans un logement. D’ailleurs, il fait partie des accidents les plus dévastateurs après l’incendie, car il peut endommager toutes les parties de la maison (plafond, mur, sol, etc.). Heureusement que ce type de sinistre est couvert par l’assurance, et cela, que vous soyez responsable ou victime. Toutefois, la question qui se pose et comment rénover et quels travaux entreprendre après un dégât des eaux ?

Rénovation de la plomberie

Si le dégât des eaux ne provient pas d’une catastrophe naturelle et que vous habitiez dans une maison indépendante, l’origine du problème vient de ce fait de votre logement même. Il est possible que ce soit à cause d’un tuyau qui a pété ou d’un raccord qui est mal serré. Quoi qu’il en soit, il faut à tout prix identifier l’origine de la fuite. Toutefois, si votre installation ne date pas d’hier, c’est le moment d’envisager la rénovation de l’installation. D’autant plus que ceci vous permet d’apporter quelques améliorations. De plus, les tuyauteries vétustes entraînent l’apparition d’humidité et de moisissures à l’intérieur de la maison, favorisant le développement des parasites et des acariens. Sans parler des problèmes articulaires et des rhumatismes chez les personnes âgées.

Rénovation du plafond

Le dégât des eaux peut engendrer de lourdes conséquences au sein d’un logement. De plus, les dégâts provoqués ne sont pas tous visibles sur le moment. De ce fait, il est préférable de faire appel à un professionnel comme l’Entreprise OTRAVAUX, qui est spécialisée dans les projets d’agrandissement de maison et de rénovation dans la région Occitanie. En effet, en tant que professionnel dans le domaine de la construction, il saura déceler les dégâts provoqués.

Si la fuite d’eau est survenu à l’étage, il est fort possible que l’eau s’est infiltrée jusqu’au rez-de-chaussée. Par conséquent, le plafond peut être imbibé d’eau. Si c’est le cas, le mieux est de laisser sécher le plafond avant d’entreprendre quoi que ce soit. Toutefois, ceci peut prendre du temps et peut provoquer sa détérioration si la pièce est mal aérée ou ne l’est pas correctement. De ce fait, vous pouvez accélérer le séchage en utilisant un appareil de séchage. Vous pouvez en trouver facilement sur le marché ou en louer un. Une fois que le plafond est parfaitement sec, il est nécessaire de nettoyer la surface et de la préparer avant de la repeindre. Si c’est nécessaire, vous pouvez appliquer un traitement anti-salpêtre pour éliminer les salpêtres et favoriser l’assèchement.

 

Refaire la peinture des murs

Une fuite d’eau peut également affecter les murs, surtout si elle provient de la tuyauterie ou de la canalisation emprisonnée dedans. Les détériorations peuvent également se présenter différemment en fonction de l’imprégnation du mur. Néanmoins, il ne faut pas se précipiter et laisser les murs se sécher complètement avant de repeindre. Autrement, les peintures ou les plâtres cloqueront prématurément. Différentes techniques peuvent être utilisées pour sécher le mur. La plus simple, mais qui est la plus longue, est de le laisser sécher tout seul. Toutefois, cela peut prendre du temps, en fonction de l’importance de l’imprégnation. Lorsque l’ancienne peinture commence à s’écailler, cela signifie que le mur est parfaitement sec. Quoi qu’il en soit, vivre avec un mur imbibé d’humidité peut être désagréable (du fait du dégagement d’odeur) et parfois dangereux pour certaines personnes. De ce fait, il est possible d’accélérer le séchage en vous servant d’un déshumidificateur qui fonctionne par condensation. Cependant, cette technique ne convient pas trop aux grandes pièces. Lorsque le mur est suffisamment sec, vous pouvez commencer à le repeindre. C’est également une belle occasion de changer de revêtement ou de refaire votre décoration. Quoi qu’il en soit, il est préférable d’appliquer un traitement anti-moisissures et anti-fongique pour protéger le support.

Laisser un commentaire