25 janvier 2021

Isolation de la maison : tout ce qu’il faut savoir

Avec un chiffre d’affaires de près d’1.3 milliard d’euros en 2014, le marché de l’isolation ne cesse de se développer pour la plus grande satisfaction des acteurs du secteur. Appartement, maison de campagne ou encore villa, les professionnels se renouvellent tous les jours afin d’offrir la meilleure prestation possible. Et pour cause, selon les informations émises par l’Agence de la maîtrise de l’énergie, une maison mal isolée est énergivore à 25%. Par conséquent, les factures d’électricité et de chauffage augmentent de façon exponentielle selon les saisons, ce qui est à proscrire. Afin de vous aider à réduire au maximum cette consommation, voici tous ce qu’il y a à savoir sur l’isolation de la maison.

Définition

De par sa définition, l’isolation est l’acte de protéger.

L’isolation d’une maison consiste donc à la préserver des intempéries, du bruit, de la chaleur ou de l’électricité. Bref, des influences extérieures.

Le but est de réduire le gaspillage d’énergie à son paroxysme en renforçant le pouvoir isolant de certains constituants du bâtiment.

Les types d’isolations pour maison

Avant tous travaux, il est indispensable de déterminer la qualité d’isolation d’une demeure et de faire appel à un expert en isolation pour avoir un devis précis.

À partir de là, le prestataire que vous aurez sélectionné vous orientera vers les solutions les plus adéquates selon vos attentes, telles que :

  • l’isolation phonique:

Cette technique consiste à réduire les nuisances sonores perçues dans la maison en installant des dispositifs dans certains endroits.

  • l’isolation thermique :

Celle-ci désigne l’ensemble des méthodes mises en œuvre afin de limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid permettant de diminuer les besoins en chauffage.

Les techniques d’isolation thermique

Les bénéfices d’une bonne isolation thermique sont diverses et variées, à commencer par une économie d’argent, plus de confort au niveau de la température ambiante dans la maison, mais aussi une meilleure valeur ajoutée pour la maison si par la suite vous souhaitez la revendre.

Il existe diverses méthodes d’isolation thermique au choix, dont :

  • l’isolation des murs grâce aux panneaux isolants avec parements et/ou par l’extérieur sous bardage, sous enduit ou sous vêture ;
  • l’isolation du plafond en comblant le vide entre le plafond et le faux-plafond et/ou en appliquant une couche d’isolant avec une toile de PVC extensible ;
  • l’isolation de toiture au moyen de la méthode « sarking », d’épandage manuel.

Les techniques d’isolation phonique

La correction phonique d’un logement sert à réduire le transfert de bruits d’une pièce à l’autre de la maison.
Pour cela, on note :

  • l’isolation phonique du sol en installant des isolants comme la laine de roche, la fibre de bois, la plaque en plâtre, ouate de cellulose et/ou la mousse polyester ;
  • l’isolation phonique des murs en montant une cloison à quelques centimètres de ces derniers et y glisser une fibre végétale, du liège expansé et/ou une cloison de plâtre ;
  • l’isolation phonique des fenêtres et des vitrages en renouvelant ces derniers par des fenêtres à double vitrage et en installant des entrées d’air acoustiques.

Les petites astuces d’une bonne isolation

Il existe également des petites combinaisons qui permettent d’isoler une maison à petit prix.
Nous citerons dans cette catégorie le fait de :

  • placer des rideaux afin de garder la chaleur à l’intérieur, d’éviter le froid d’entrer et d’atténuer les bruits externes ;
  • poser des tapis dans vos pièces carrelées ;
  • isoler les murs avec de la peinture isolante ;
  • poser des réflecteurs de chaleurs sur les radiateurs ;
  • investir dans des déshumidificateurs pour éviter l’humidité.

Autant d’artifices qui ont déjà fait leurs preuves depuis des années. Essayez et vous verrez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *